Du marxisme à la folie à part entière

Le marxisme s’est avéré, sans exception, être un pur produit papier qui ne fonctionne tout simplement pas dans la pratique. Les marxistes désespérés ont donc fait un pas de plus et ont inventé (inspiré par de grandes quantités de vin rouge, d’absinthe et de haschisch) le postmodernisme. La rectitude politique est l’expression concrète du postmodernisme. Le postmodernisme est donc la même merde dogmatique que le marxisme, mais a fait quelques pas plus loin vers la folie complète. L’idéologie se caractérise par de nouveaux slogans accrocheurs, l’ultra-violence, le mépris total pour les opinions, la vie et les membres des opposants, le racisme à part entière avec de nouveaux groupes présumés de victimes, qui ne sont pas responsables de leur propre vie et qui ne sont pas censés réaliser quoi que ce soit sur leur propre et qui doivent donc être portés sur les épaules de la partie (blanche) productive de la population , qui à son tour seront contraints à la soumission , fait pour ramper dans la poussière et exhorté à abandonner leur mode de vie privilégié. Tout cela motivé par un prétendu péché originel qu’aucun Jésus n’a encore effacé en notre nom. Le fait que cette merde se produise est uniquement dû à la lâcheté et à l’opportunisme des médias et des politiciens.

Laisser un commentaire